Cru et fort : Nackt de Van Holzen

van holzen 02
Après s’être produit entre 2006 et 2015 sous le nom de Rockfish, le groupe change de nom en 2015 et s’appelle dorénavant Van Holzen. Ce n’est pas le seul changement opéré par les trois garçons. Florian Kiesling de Mähringen, Jonas Schramm de Lehr et Daniel Kotitschke de Ulmer Kuhber décident de ne plus suivre la mode et laissent tomber l’anglais pour ne plus chanter qu’en allemand. C’est tout à l’honneur de ce groupe dont les musiciens, mineurs, sont encore à l’école et doivent demander à leurs parents de les emmener en voiture à leurs représentations. Des groupes comme Madsen leur ont déjà fait confiance pour s’occuper de la première partie de leurs concerts du temps où la formation s’appelait encore Rockfish.

Nackt est leur premier single

Share

23 singles et autant de hits signés Beatsteaks

Beatsteaks - le groupe au complet

Beatsteaks – le groupe au complet

Après avoir royalement fêté ses 20 ans en juillet 2015 lors de deux concerts complets dans la capitale allemande, les Beatsteaks « de Berlin » ont sorti le 18 septembre 2015 leur première compilation : « 23 singles ».

À la fin des années 90, les Beatsteaks qui chantent en anglais, faisaient l’ouverture de groupes comme Sick Of It All ou Good Riddance. Aujourd’hui, après sept albums, ils se produisent sur les plus grosses scènes des festivals allemands. Tout le monde connaît les Beatsteaks, et presque tout le monde les aime car ils jouent une musique positive, pleine de pêche, sexy et de qualité.

Les vingt-trois titres emblématiques sont présentés dans un ordre chronologique en faisant cependant l’impasse sur les deux premiers albums beaucoup plus rock alternatif que les suivants mais aussi beaucoup plus underground. En mûrissant, le groupe s’est assagi, est devenu plus pop, tout en déménageant quand même encore beaucoup.

L’anthologie ouvre ainsi sur deux titres phare de l’album Living Targets sorti en 2002 sous le label US Epitaph : Summer et surtout « Let Me In », l’hymne du groupe, LA chanson qui clôt chaque concert.

Suivent les titres les plus importants du groupe comme « Hand In Hand », « I Don’t Care As Long As You Sing », « Hello Joe » ou encore « Cut Off The Top ». Les succès plus récents comme « Milk & Honey », « Gentleman Of The Year » sont également de la partie.

Beatsteaks en concert

Beatsteaks en concert

Outre les singles, l’anthologie comporte également deux titres très appréciés des fans. Le premier d’entre eux est « Frieda und die Bomben », une reprise du titre « Hell on Wheels » de Fu-Manchu que les Beatsteaks ont signé avec le groupe Turbostaat. Le second titre s’appelle « Hey Du », une chanson faisant partie de la comédie musicale « Linie 1 », inédite car jamais sortie sur un album.
C’est peu dire que « Frieda und die Bomben » est une chanson qui déménage. À l’inverse, « Hey Du » se révèle être une chanson d’amour, très tendre et drôle, chantée avec un fort accent berlinois. Il s’agit des deux seules chansons en langue allemande de la compilation.

Notez qu’à l’occasion de « 23 Singles », la plupart des chansons ont été réarrangées. Cependant, aucune n’a été dénaturée et toutes ont même gagné en qualité d’écoute.

Arnim Teutoburg-Weiß met le feu dans le public

Arnim Teutoburg-Weiß met le feu dans le public

La compilation se termine sur deux inédits. Le premier, « Tickets » démontre que le groupe est encore loin d’avoir atteint les limites de son évolution avec ces accords de piano pendant que « Mad River » rassure les fans avec une chanson très fidèle à l’esprit du groupe.

Ce serait cependant commettre une grossière erreur que de s’arrêter la découverte à cette seule anthologie et de ne pas aller plus loin en s’offrant l’écoute de l’intégralité des albums. Ceux-ci regorgent de hits qui, n’ayant jamais eu droit à une sortie en singles, n’ont pas été sélectionnés pour cette compilation. On citera par exemple des titres comme « Up on the Roof », « To be strong » ou encore « Under a clear blue sky » qui sont passés à la trappe malgré leur qualité et leur popularité.

Dans leur hit « Unrockbar » (Les in-rockables, traduction littérale du titre de la chanson), le groupe Die Ärzte posait cette question aux personnes insensibles au rock : Wie kannst du bei den Beatsteaks ruhig sitzen bleiben? qu’on peut traduire par : En écoutant les Beatsteaks, comment peux-tu rester vissé sur ta chaise ?.  La compilation démontre qu’il est effectivement impossible de rester impassible à l’écoute de leur musique et on comprend mieux pourquoi Die Ärzte, LE groupe le plus emblématique du rock allemand, a cité les Beatseaks en exemple.

Tracklist :

01. Summer
02. Let Me In
03. Hand In Hand
04. Hey Du
05. I Don’t Care As Long As You Sing
06. Hello Joe
07. Frieda und die Bomben
08. Jane Became Insane
09. Cut Off The Top
10. Demons Galore
11. Meantime
12. Hail To The Freaks
13. Milk & Honey
14. Cheap Comments
15. Automatic
16. House On Fire
17. SaySaySay
18. DNA
19. Gentleman Of The Year
20. Make A Wish
21. Everything Went Black
22. Ticket
23. Mad River

 

Share