Irie Révoltés ou comment mettre la musique au service de convictions humanistes

Nous n’avons découvert que très récemment Irie Révoltés, un groupe allemand qui existe pourtant depuis plus de 15 ans. Formé en 2000, Irie Révoltés est originaire d’Heidelberg, une ville du sud-ouest de l’Allemagne, entre Francfort et Stuttgart.
Multi-thèmes, Irie Révoltés propose des morceaux différents, passant de l’extra-léger au supra-lourd
Un peu touche-à-tout, le groupe puise dans des styles musicaux ludiques et entraînants comme le reggae, le ragga, le hip-hop et le ska par exemple. Leur bonne humeur communicative trouve son épanouissement dans des titres légers comme « Merci » (merci à ma famille et mes amis), « Il est là » (le bel été) ou encore « Soleil ».

Irie Révoltés ou comment mettre la musique au service de convictions humanistes

la tolérance est le cheval de bataille d’Irie Révoltés

D’autres thèmes sont abordés, plus sombres, plus critiques envers la société occidentale avec des titres qui parlent d’eux-mêmes comme « On assassine en Afrique », « Résisdanse ». On trouve au fil des morceaux des peintures acerbes de l’économie de marché (« Zeit ist Geld » = le temps, c’est de l’argent) ou de vertes critiques du racisme ambiant (« Jetzt ist schluss » = Maintenant ça suffit).
Multi-cultures, Irie Révoltés jette à travers ses chansons un pont entre l’Allemagne et la France
Les deux chanteurs principaux, Pablo et Carlos Charlemoine, deux frères, tous deux franco-allemands allient ainsi deux langues et deux pays pour encore plus de possibilités artistiques, de textes poétiques, de sujets à se mettre sous leurs dents pluriculturelles.

Irie Révoltés ou comment mettre la musique au service de convictions humanistes
Cet héritage, ils l’assument totalement car voilà bien osé, pour un groupe allemand, d’aligner dans son répertoire des chansons avec des refrains entiers, voire même tout le morceau, en langue française ; débitée à un rythme tellement soutenu que même un natif ne peut pas fredonner avec eux. Malheureusement, cette bienveillance est bien mal récompensée par le public français, Irie Révoltés ne semblant en effet pas être connu dans l’Hexagone.
Multi-causes, Irie Révoltés transcende son rôle de parolier et œuvre dans plusieurs associations humanitaires
Dans ses textes, le groupe ne se place pas en tant que donneur de leçons, il aborde des thèmes forts comme le racisme, le fascisme, le sexisme, l’indifférence, l’intolérance et laisse au public la liberté d’y réfléchir lui-même. Cependant, côté cour, les membres d’Irie Révoltés tirent les leçons de leur propre « révolte » et militent dans plusieurs causes, Viva Con Agua (pour permettre l’accès à l’eau potable), Rollis für Afrika (association co-fondée par Pablo Charlemoine et fournissant des fauteuils roulants au Sénégal) et Make Some Noise (campagne pour combattre le sexisme et l’homophobie).

Playlist Irié Révoltés :

Irie Révoltés ou comment mettre la musique au service de convictions humanistes
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Indiquez le résultat pour valider votre commentaire 52 + = 54