Lang lebe der Tod de Casper – Traduction

Le chanteur de rap américano-germanique Casper a sorti en 2017 chez Sony Music Entertainment son 4e album Lang lebe der Tod avec la superbe et sombre chanson éponyme.

Dans l’album Lang lebe der Tod, plusieurs autres chanteurs ou groupes participent à ses morceaux, comme Drangsal sur « Keine Angst » ou encore le rappeur allemand Ahzumjot et le groupe américain Portugal. The Man sur « Lass sie gehen ». La chanson « Lang lebe der Tod » compte pas moins de trois autres participations, le groupe de rock indépendant Sizarr, le chanteur suisse Dagobert et le chevronné Blixa Bargeld. Ensemble, ils produisent une chanson qui alterne une intro et des refrains doux, mélodieux et poétiques avec des moments âpres et puissants, portés par la voix râpeuse et si caractéristique de Casper.

Cette alternance, cette brutale confrontation entre douceur et rudesse, la poésie des paroles et la dureté des mots, les lâchetés et les injonctions donnent à « Lang lebe der Tod » toute sa beauté, c’est une magnifique chanson.

D’ailleurs, quand on voit la puissance de ce morceau, sa poésie, sa beauté musicale, on se demande ce qui peut bien se passer. En effet, Casper vient de sortir à l’été 2023 Sommer, un morceau en duo avec Cro, le célèbre chanteur allemand à l’improbable masque de panda et franchement, cette nouvelle chanson « Sommer » n’est pas du tout à la hauteur de l’ancienne chanson « Lang lebe der Tod ». Comme quoi, s’acoquiner avec un autre artiste n’est pas toujours gage de qualité.

Texte allemandTraduction
Bist du auch so verliebt?Es-tu toi aussi autant amoureux ?
Meine Lust will, dass es uns ewig gibtMon envie est que nous existions pour toujours
Und so singt sie ein Lied und noch ein LiedEt donc mon envie chante une chanson et encore une chanson
Auf dass es uns ewig gibtSur le fait que nous existions toujours
Ah! Ah! Yeah! Yeah! Ah ! Ah ! Ouais ! Ouais !
Ist es das, was ihr wollt?C’est ça, ce que vous voulez ?
Ist es das, was ihr liebt?C’est ça, ce que vous aimez ?
Klatscht ihr brav im Takt, he?Braves gens, applaudissez bien en rythme, hein ?
Seid ihr vergnügt, he?Vous êtes heureux, hein ?
Lang lebe der Tod!Longue vie à la mort !
Lang, lang lebe der Tod - unser täglich BrotLongue, longue vie à la mort ! - notre pain quotidien
Alles schon gesehen, alles schon gewohntTout a déjà été vu, tout a déjà été revu,
Alles schon erlebt - Unterhaltung, los!Tout a déjà été vécu – Divertissons-nous, allez !
Spring durch den brennenden ReifSaute à travers le cercle de feu
Tanz auf dem heißen Eisen, zeig' die Beißer, ja, führt ihn im KreisDanse sur la plaque brûlante, montrons les dents, oui, faites-le tourner en rond
Klopf an die Scheibe, sonst pennt er noch einTape sur la vitre, sinon il va s’endormir
Darf nicht sein - Nein! Nein! Nein!Ça doit pas arriver - Non ! Non ! Non !
Oh, so gelacht, aber bloß auf DistanzOh, tellement marrant, mais de loin seulement
Fotos gemacht, war dem Monster so nahPrendre des photos, si près du monstre
So wunderbar, Spiel und Brot für die Massen - ja!Si merveilleux, du pain et des jeux pour les masses, oui !
Bist du auch so verliebt?Es-tu toi aussi autant amoureux ?
Meine Lust will, dass es uns ewig gibtMon envie est que nous existions pour toujours
Und so singt sie ein Lied und noch ein LiedEt donc mon envie chante une chanson et encore une chanson
Auf dass es uns ewig gibtSur le fait que nous existions toujours
OhhhhhOhhhhh
Lass die Hunde los, lass die Hunde losLâchez les chiens, lâchez les chiens
Will sehen, wie die flehen, die sollen bluten, los!Je veux voir comment ils supplient, ils doivent saigner, allez !
Dafür hab'n wir gezahlt, wir hab'n guten GrundNous avons payé pour ça, nous avons une bonne raison,
Gutes Geld, verdammt, gib ihm die Kugel schon!Nous avons du bon argent, bon sang, fous-lui une balle !
Süße Drinks, Nüsse, ChipsSodas, cacahuètes, chips
Prima-Blick-Kinositz, will sehen, wie's an die Linse spritztLa meilleure place au cinéma, je veux voir comment ça éclabousse l’écran
Werfen Rosen herab vom obersten RangNous jetons des roses depuis les balcons
Wir sind todesgespanntNous sommes excités à mort
Lang lebe der Tod!Longue vie à la mort !
Lang, lang, lang, lang lebe der Tod!Longue, longue,longue, longue vie à la mort !
Unser täglich Brot - lang lebe der Tod!Notre pain quotidien - Longue vie à la mort !
Lang, lang, lang, lang lebe der Tod!Longue, longue,longue, longue vie à la mort !
Bist du auch so verliebt?Es-tu toi aussi autant amoureux ?
Meine Lust will, dass es uns ewig gibtMon envie est que nous existions pour toujours
Und so singt sie ein Lied und noch ein LiedEt donc mon envie chante une chanson et encore une chanson
Auf dass es uns ewig gibtSur le fait que nous existions toujours
Bist du auch so vergnügt?Tu es toi aussi tellement heureux ?
Oh, wie schön heut das Leben zu uns lügtOh, c’est tellement beau comment aujourd’hui la vie nous ment
Und wie mein Herz vor Liebe fast verglühtEt combien mon cœur presque d’amour se consume
Schau, wie der Frühling heute blüht!Regarde comme le printemps aujourd’hui fleurit !
Da-da-da-daDa-da-da-da

Page FB de Casper :

https://www.facebook.com/casperxo

Page du réalisateur du clip et équipe technique :

https://christianalsan.com/casper-lang-lebe-der-tod

Vidéo officielle :

Kettcar Rettung traduction

Le groupe allemand indépendant Kettcar est originaire de la ville de Hambourg. Son style de musique est le punk rock. À l’origine de Kettcar, créé en 2001, on trouve Marcus Wiebusch (chanteur et guitariste) et Frank Tirado-Rosa (batteur). Avant la création de Kettcar, ils étaient tous les deux membres de «… But Alive », un goupe aux textes très politisés sur une musique punk énergique. Kettcar ne renie pas ses origines et aborde lui aussi essentiellement des questions sociales et politiques. Ainsi, la chanson Rettung, le titre phare de leur 4e album Zwischen den Runden (Entre les rounds) sorti en 2012, fait figure de petit ovni dans leurs thèmes de prédilection en traitant de l’amour… et d’une bien jolie manière.

Rettung parle d’amour. Mais pas de l’amour à l’eau de rose comme dans les romans ou films romantiques. La chanson dépeint un amour qui anéantit tous les clichés féminins. Il se passe quelque chose qui est normalement répugnant mais le chanteur le conte avec douceur et délicatesse, avec bonté et amour. Ainsi, par une narration et des mots beaux et touchants, le chanteur raconte comment il s’est occupé de celle qu’il aime. Alors qu’elle était ivre et « vomissante », absolument pas dégoûté ou outré, il l’accompagne, la guide, la nettoie et la couche. À son réveil, elle trouvera un mot doux « Bonjour, amour de ma vie ».

Dans cette histoire, le chanteur montre ce qu’est pour lui le véritable amour. L’amour n’est pas désir, sentiments, émotions, envies. L’amour, c’est agir, s’occuper de l’autre, être là en toute circonstance.

Extrait

« Ce n’est pas ce que tu ressens,

pas seulement ce que l’on ressent,

ce n’est pas ce que l’on cherche avec envie.

L’amour, c’est ce qu’on fait. »

Ce qui est marquant dans cette chanson, c’est que l’amour est démontré comme il est vraiment, dans la vraie vie en somme. Ce n’est pas bouquet de fleurs, tout beau tout rose. Aimer quelqu’un, c’est être là pour cette personne, l’aider, la soutenir quand elle est au plus bas. «  L’amour est dans ce qu’on fait, pas dans ce qu’on dit » comme l’écrivait l’auteur américain Charles Willeford. Quoi qu’il en soit, voilà une bien jolie chanson, un beau message qui s’appuie avec malice sur une situation pas très sexy !

Paroles en allemandTraduction
Wir verließen den LadenNous tirâmes notre révérence
Und jetzt noch 800 MeterEt maintenant 800 mètres encore
Ich fühlte mich erhabenJe me sentis magnifique
Wie ein RettungssanitäterComme un sauveteur
Du konntest nicht mehr gehenTu ne pus plus marcher
Das heißt: Huckepack nehmenÇa s’appelle : Porter quelqu’un sur son dos
Du sagtest: "Lass mich zurückTu me dis : « Laisse-moi en arrière 
Du kannst es schaffen ohne mich"Tu peux y arriver sans moi »
Ich sagte "Nein, ein Marine lässt niemanden im stich!"Je répondis : « Non, un Marine n’abandonne personne 
Wir haben's gleich geschafft"Nous y sommes presque »
Und ich ging langsam durch die Nacht.Et j’avançai lentement à travers la nuit
Als die Sabberfäden zart mein Ohr streiftenAlors que des fils de bave effleuraient mon oreille
Als wir mit aller letzter Kraft unser Fort erreichtenQuand, avec nos ultimes forces, nous rejoignîmes notre fort
Als du's grad noch ins Bad schafftest, aber nicht zum KloTu atteignis tout juste la douche mais pas les toilettes
Und dann irgendwas in den Haar’n hattestEt puis tu avais des trucs dans les cheveux
Und ich wusste wieso.Et je savais pourquoi
Es ist nicht das was man empfindetCe n’est pas ce qu’on ressent
Nicht nur das was man fühltCe n’est pas seulement ce qu’on sent
Nicht was man voller Sehnsucht suchtCe n’est pas ce qu’on cherche avec nostalgie
Liebe ist das was man tutL’amour, c’est ce qu’on fait
Wir zahlten den Abend mit unserer härtesten WährungNous avons payé la soirée avec notre argent durement gagné
Für alles einen Grund, aber für nichts eine ErklärungUne excuse pour tout mais une explication pour rien
Und jetzt liegst du da und ich pul' essen aus deinem HaarEt maintenant, tu es allongée là et j’enlève la nourriture de tes cheveux
Ich sagte: "komm, trink das ausEt je dis : « Tiens, bois ça
Es das wird das Schlimmste verhindern"Ça va éviter le pire »
Das Unheil morgen früh vielleicht ein kleines bisschen lindernPeut-être que ça atténuera un peu la douleur demain
Ich wischte alles wegJe nettoyai tout
Ich stellte Schüsseln neben's BettJe plaçai des bassines près du lit
Und du sagtest: "ich möchte nicht, dass du mich so siehstEt tu dis : « Je ne veux pas que tu me vois ainsi
Ich will hier leise sterben und ich möchte, dass du gehst"Je veux mourir ici paisiblement et j’aimerais que tu partes »
Alle Fenster auf KippToutes les fenêtres mises en oscillo-battant
Und ich dachte: "Na gutEt je pensai : « Très bien,
Nicht was man empfindet, es ist das was man tut"Ce n’est pas ce qu’on ressent, c’est ce qu’on fait »
Und im Türrahmen ein letzter BlickEt dans l’encadrement de la porte, un dernier regard
Auf dich und auf das bild des ElendsSur toi et sur l’image de la déchéance
Auf dem Küchentisch dann eine Zeile:Sur la table de la cuisine, une ligne :
"Guten Morgen, liebe meines Lebens"« Bonjour, amour de ma vie »

Der Tag wird kommen, Le jour de la fin de l’homophobie viendra – Traduction

Marcus Wiesbusch, chanteur et membre fondateur du groupe Kettcar, se lance dans une carrière solo. Son album Konfetti présente en 2014 une chanson « Der Tag wird kommen » au fort retentissement. Wiesbusch, fan de foot professionnel, y dénonce l’homophobie. Il reçoit de magnifiques soutiens, tout d’abord du public qui, à travers le lancement d’un financement participatif, verse en quelques jours plus de deux fois la somme nécessaire pour le tournage du clip mais aussi celui de supporters de clubs comme FC St-Pauli, Schalke, Werder de Brême qui participent à la dernière partie du clip : les supporters, massés et massifs, condamnent par leur attitude sereine l’homophobie.

Der Tag wird kommen, Le jour de la fin de l’homophobie viendra, comme une promesse de Marcus Wiebusch.

Texte en allemandTraduction
Refrain:Refrain :
Und der Tag wird kommen,Et le jour viendra où,
an dem wir alle unsere Gläser heben,nous lèverons tous nos verres,
durch die Decke schweben,bien haut, jusqu’au plafond,
mit ‘nem Toast den hochleben lassen,et nous porterons un toast à la santé,
auf den Ersten, der’s packt,du premier à le faire,
den Mutigsten von allen,au plus courageux d’entre nous,
der Erste, der’s schafft.le premier qui réussira.
Es wird der Tag sein, an dem wirEt ce sera le jour où nous célèbrerons
die Liebe, die Freiheit und das Leben feiern.l’amour, la liberté et la vie.
Jeder liebt den, den er willChacun aimera celui qu'il veut
und der Rest bleibt still.et les autres resteront imperturbables.
Ein Tag, als hätte man gewonnen.Un jour où nous aurions gagné.
Dieser Tag wird kommen.Ce jour viendra.
Dieser Tag wird kommen,Ce jour viendra.
jeder Fortschritt wurde immer erkämpft,il faut batailler pour chaque avancée
ganz egal, wie lang es dauert,peu importe combien de temps il faudra,
was der Bauer nicht kennt, nicht weiß,ce que le péquenaud ne connaît pas, ce qu’il ne sait pas,
wird immer erstmal abgelehnt,sera toujours d’abord rejeté,
und auf den Barrikaden die Gedanken und Ideen.aux barricades les idées et les pensées.
Dass das Nötige möglich ist wie Freiheit und Gleichheit.Pour que l’indispensable soit possible, comme la liberté et l’égalité.
Dass nichts wirklich unmöglich und in Stein gemeißelt ist.Pour que rien ne soit impossible et à jamais gravé dans le marbre.
Bis einer vortritt: „Schluss jetzt mit Feigheit“.Jusqu’à ce que quelqu’un lance : “Assez maintenant avec la lâcheté“.
Geschichte ist Fortschritt im Bewusstsein der Freiheit.L’histoire est une avancée dans la conscience de la liberté.
Wir den aufrechten Gang haben.Nous nous dressons pour marcher debout.
Nicht mehr in Höhlen wohnen.Nous ne vivons plus dans des cavernes.
Nicht mehr die Keulen schwingen, Leute umbringen.Terminés les coups de massue, finies les tueries.
Nicht umherstreifen in kleinen Herden,Nous ne chassons plus en meute.
Weil Menschen nicht ewig homophobe Vollidioten bleiben werden.Parce que les hommes ne resteront pas éternellement des crétins homophobes.
Refrain : Und der Tag wird kommen...Refrain : Et le jour viendra…
an dem wir alle unsere Gläser heben,nous lèverons tous nos verres,
durch die Decke schweben,bien haut, jusqu’au plafond,
mit ‘nem Toast den hochleben lassen,et nous porterons un toast à la santé,
auf den Ersten, der’s packt,du premier à le faire,
den Mutigsten von allen,au plus courageux d’entre nous,
der Erste, der’s schafft.le premier qui réussira.
Es wird der Tag sein, an dem wirEt ce sera le jour où nous célèbrerons
die Liebe, die Freiheit und das Leben feiern.l’amour, la liberté et la vie.
Jeder liebt den, den er willChacun aimera celui qu'il veut
und der Rest bleibt still.et les autres resteront imperturbables.
Ein Tag, als hätte man gewonnen.Un jour où nous aurions gagné.
Dieser Tag wird kommen.Ce jour viendra.
A-Jugend Leistungsklasse. Club de foot, catégorie jeunesse A.
Wilhelmsburg-Süd.Wilhelmsburg-Sud.
Ein verschworener HaufenUne équipe soudée
und einer machte den Unterschied.où un joueur faisait la différence.
Mit so viel mehr Talent und mit mehr Willen als alle.Avec tellement plus de talent et de volonté que les autres.
„Oh, das wird mal ein Profi“,“Oh, un jour, il passera pro“,
stolz wussten wir das alle.nous le savions tous avec fierté.
U17, U19, Hamburger Auswahl.U17, U19, la sélection de Hambourg.
Bei fast jedem Heimspiel: Mehrere Scouts da.À presque chaque match à domicile : plusieurs recruteurs sont là.
Nur eine Frage der Zeit, bis das Angebot kam.C’est juste une question de temps avant qu’arrive l’offre de contrat.
1. Liga, drei Jahre und ein Traum wurde wahr.Première Ligue, trois ans et un rêve qui se réalise.
Und am Abend des Deals, als wir es krachen lassen wollten,Et le soir de la signature, alors que nous voulions faire la fête,
Er sich uns anvertraute und sich nichts ändern sollte,Il s’est confié à nous et cela ne devait rien changer,
Denn die einen ahnten es, den anderen war es längst klar,Certains le soupçonnaient, pour d’autres, c’était clair depuis longtemps,
Manche wussten es schon, es war uns allen egal.Quelques-uns le savaient déjà, on s’en fichait tous.
Es war uns vollkommen egal, ob er straight oder schwul war.Cela nous était complètement égal, qu’il soit straight ou gay.
Wir spielten zusammen seit der F-Jugend Fußball,Nous jouions ensemble depuis les Ligues juniors,
Eine Gang, ein Team, ein „You never walk alone“.Une bande, une équipe, un ‘You never walk alone‘.
So wurd’s beigebracht, so wird es jetzt gemacht, mein Sohn.C’est ce qu’on t’a appris et c’est ce qu’on va faire, mon fils.
Dann besoffene Tränen und die große Erleichterung.Et puis des larmes d’ivresse et un grand soulagement.
Dieser Tag kommt aus genau dem gleichen Grund:Ce jour arrive pour exactement la même raison :
Weil wir Menschen nicht danach bewerten, wen sie lieben,Parce que nous ne jugeons pas les hommes selon qui ils aiment
Ihr Sex ihre Sache ist und sie es nicht verdienen,Leur orientation sexuelle leur appartient et ils ne méritent pas
Von den Dümmsten der Dummen beurteilt zu werden.d’être jugés par les plus crétins des crétins.
Von den Dümmsten der Dummen beurteilt zu werdend’être jugés par les plus crétins des crétins,
Um von ihnen dann verurteilt zu werden.Et après d’être condamnés par eux.
Und er nahm seinen Traum, zog in die fremde Stadt,Alors il a accompli son rêve, il a déménagé dans une ville étrangère,
Und wir behielten sein Geheimnis,Et nous avons gardé son secret,
Blieben zurück und in Kontakt.Nous sommes restés en arrière et restés en contact.
Refrain : Und der Tag wird kommen...Refrain : Et le jour viendra…
an dem wir alle unsere Gläser heben,nous lèverons tous nos verres,
durch die Decke schweben,bien haut, jusqu’au plafond,
mit ‘nem Toast den hochleben lassen,et nous porterons un toast à la santé,
auf den Ersten, der’s packt,du premier à le faire,
den Mutigsten von allen,au plus courageux d’entre nous,
der Erste, der’s schafft.le premier qui réussira.
Es wird der Tag sein, an dem wirEt ce sera le jour où nous célèbrerons
die Liebe, die Freiheit und das Leben feiern.l’amour, la liberté et la vie.
Jeder liebt den, den er willChacun aimera celui qu'il veut
und der Rest bleibt still.et les autres resteront imperturbables.
Ein Tag, als hätte man gewonnen.Un jour où nous aurions gagné.
Dieser Tag wird kommen.Ce jour viendra.
Nicht den Anschein erwecken in der großen Maskerade.Sauver les apparences dans cette immense mascarade.
Agenturen stellen die Freundin und besorgen die Fassade.Les agences invente la petite amie et créent une image de façade.
Die gestellten Urlaubsfotos und den öffentlichen Auftritt,les photos de vacances et apparitions publiques arrangées.
Warten, bis die ganz Scheiße auffliegt.Attendre, jusqu’à ce que toute cette merde soit démasquée.
Nicht den Anschein erwecken, auf dem Feld härter spielen,Ne rien laisser paraître et tout donner sur le terrain,
Zehn Gelbe, zwei Rote Karten und die auch verdienen.Dix cartons jaunes, deux rouges et qui sont bien mérités.
Du kennst mich, ich war nie ein unfairer Spieler,Tu me connais, je n’ai jamais été un joueur malhonnête,
Und jetzt gelte ich als der Treter der Liga.Et maintenant, je suis connu comme le boucher de la Ligue.
Du weißt nicht, wie das ist,Tu ne sais pas ce que c’est,
Wenn man immer eine Maske trägt,de constamment porter un masque,
Immer aufpassen muss,de toujours devoir faire attention,
wer man ist, wie man lebt.à qui on est, à comment on vit.
Permanent, eigentlich die ganze Zeit, Angst.En permanence, tout le temps, la peur.
Und du spielst in dem Mist dann, so gut wie du kannst.Et tu joues dans toute cette merde du mieux que tu peux,
Und der sehnliche Wunsch,Et le désir ardent,
Und die Frage, wie es wäre,et la question de savoir comment ça serait
Hier ein anderer zu sein,d’être quelqu’un d’autre,
jetzt mit dieser Karriere,avec cette carrière-là,
Wenn ich es ändern könnte, dieses traurige Leben,Si j’avais la capacité de changer cette triste vie,
Für mein Fühlen nie entschieden und so ist es eben.ne jamais à avoir dû choisir mes sentiments mais c’est comme ça.
Wir waren zusammen in Stadien, vor ca. 20 Jahren,Nous étions ensemble dans les stades il y a presque 20 ans,
Als sie farbige Spieler mit Bananen beworfen haben.lorsqu’ils lançaient des bananes aux joueurs de couleur,
Dann die Affenlaute bei jeder Ball-Berührung.lorsqu’ils imitaient le cri des singes à chaque touche de ballon.
Diese Zeiten sind vorbei und keine glückliche Fügung,Cette époque est révolue et ce n’est pas juste un heureux hasard
Sondern Fortschritt, Veränderung, wir sind auf dem Weg.mais une évolution, un changement, nous sommes sur la voie.
Außenminister, Popstars, Rugby-Spieler zeigen, dass es geht.Des ministre des affaires étrangères, popstars, rugbyman le prouvent, c’est possible.
Früher undenkbar, heute normal.Inconcevable avant, normal aujourd’hui.
Ich wette, 90% ist es egal.Je parie que c’est sans importance pour 90 % des gens.
Und dann erinnere dich an die Erleichterung,Et souviens-toi du soulagement que tu as ressenti
als es raus war,quand c’est sorti,
Wie dein Herz zersprang, als die Wörter rauskamen.Comment ton cœur s’est apaisé au moment où les mots étaient prononcés.
Die finden das zwei Wochen spannend. Pendant deux semaines, la nouvelle fait sensation.
Und der Spuk ist verschwundenPuis la malédiction s’évanouie.
Und du hättest deinen Frieden gefunden.Et normalement, tu aurais dû trouver la paix.
Kein Verein will den Rummel, kein Team den AlarmAucun club ne veut faire le buzz, aucune équipe donner le signal
Und der Vertrag, den ich hab, geht so schnell wie er kam.Et le contrat signé plus tôt, part aussi vite qu’il est venu.
Das kann keiner absehen, wann der Sturm losbrichtPersonne ne peut prédire quand la tempête va éclater
Und der Sturm wird kommen, ob man will oder nicht.Mais la tempête va venir, qu’on le veuille ou non.
Du bis dann der Erste, der Homo, der Freak.Tu es donc le premier, l’homo, le freak.
Es gibt dann keinen, der in dir nur noch den Fußballer sieht.Il n’y a plus personne qui ne voit en toi que le joueur de foot.
Aber ja, es wird besser und der Tag ist in Sicht.Mais oui, ça va aller mieux et ce jour est en vue.
Einer wird es schaffen, aber ich bin es nicht.Quelqu’un va y arriver mais ce n’est pas moi.
Es ist deine Entscheidung,C’est ta décision.
Ganz egal, wer was sagt,Peu importe qui dit quoi
Beim Abschied geflüstert:Partir en chuchotant :
„With hope in your heart“.“with hope in your heart“.
Noch Einigkeit erzielt, dass der Tag kommen wirdSe mettre d’accord sur le fait que ce jour viendra
Und das nächste Heimspiel wohl gewonnen wird.Et que le prochain match à domicile sera une victoire complète.
Auf dem NachhausewegSur le chemin du retour
dieser eine Gedankejuste cette pensée
Und fast schon ein Lächeln.Et presque un sourire même.
All ihr homophoben Vollidioten, all ihr dummen HaterVous tous homophobes idiots, les stupides ‘haineux’
All ihr Forums-Vollschreiber, all ihr SchreibtischtäterVous tous scribouilleurs de forum, petites frappes de bureau
All ihr miesen Kleingeister mit WachstumsschmerzenVous tous petits esprits étriqués en panne de développement
All ihr Bibel-Zitierer mit euerm Hass im HerzenVous tous apôtres de la bible et avec la haine au cœur
All ihr Funktionäre mit dem gemeinsamen NennerVous tous petits fonctionnaires de la pensée unique
All ihr harten Herdentiere, all ihr echten MännerVous tous les inflexibles du troupeau, vous tous, les vrais hommes
Kommt zusammen und bildet eine FrontRassemblez-vous et faites front
Und dann seht zu, was kommt.Et là, vous verrez ce qui arrive.
Refrain : Und der Tag wird kommen...Refrain : Et le jour viendra…
an dem wir alle unsere Gläser heben,nous lèverons tous nos verres,
durch die Decke schweben,bien haut, jusqu’au plafond,
mit ‘nem Toast den hochleben lassen,et nous porterons un toast à la santé,
auf den Ersten, der’s packt,du premier à le faire,
den Mutigsten von allen,au plus courageux d’entre nous,
der Erste, der’s schafft.le premier qui réussira.
Es wird der Tag sein, an dem wirEt ce sera le jour où nous célèbrerons
die Liebe, die Freiheit und das Leben feiern.l’amour, la liberté et la vie.
Jeder liebt den, den er willChacun aimera celui qu'il veut
und der Rest bleibt still.et les autres resteront imperturbables.
Ein Tag, als hätte man gewonnen.Un jour où nous aurions gagné.
Dieser Tag wird kommen.Ce jour viendra.

Vidéo officielle :

Page Facebook de Marcus Wiesbusch :

https://www.facebook.com/marcuswiebuschmusik/?fref=ts

Maison d’édition Grand Hotel van Cleef :

https://www.youtube.com/channel/UCpWrqkeZ12kNlon3cZ0YraQ

Pour votre information, le groupe de Marcus Wiesbuch :

Sklave de Kraftklub critique le travail : voici notre traduction de la chanson.

Kraftklub est un groupe de rock composé de cinq jeunes Allemands qui viennent de la ville de Chemnitz, ex-Karl Marx Stadt, située dans l’ex-RDA. Ils sont très connus en Allemagne, et c’est certainement grâce à leur rock, puissant et très entraînant.

Voilà un nouveau morceau : Sklave.

Cette chanson parle très clairement de notre société et aligne les constats. Nous travaillons trop. Nous ne sommes que des esclaves pour les grandes entreprises. Nous nous laissons faire, disons « oui » pour les heures en plus que nous infligent les patrons alors que nous voulons tous crier « non » haut et fort…

Nous pensions avoir évolué dans le bon sens, comparé à la situation antérieure alors qu’en réalité, nous sommes les esclaves de notre époque quand les hommes noirs étaient ceux d’une autre.

Texte originalTraduction
Ich kann gut mit Menschen - kurzes Meeting? Aber gern! J’y arrive bien avec les gens - Une petite réunion ? Mais volontiers !
Ich richte mich da komplett nach den Wünschen vom Konzern Je réponds complètement aux souhaits du Groupe
Ich schlafe im Büro, ich lebe im BetriebJe dors au bureau, je vis dans l’entreprise
Der Überstundenübernehmer - ich bin überaus beliebt Plus je fais d’heures supplémentaires, plus je suis populaire
Business Business
Ich mache Business Je fais du business
Ich bin der Boss Je suis le boss
Auf der Weihnachtsfeier richtig einen tanken Faire le plein à la fête de Noël
Und dann bisschen tanzen mit den neuen PraktikantenEt puis danser un peu avec les nouveaux stagiaires
Ich glaub, wir hab’n Papierstau, da sollte man mal nachschau’nJe crois qu’on a encore un bourrage papier, faut que quelqu’un aille voir
Ich geh' in den Kopierraum und lass' hinter mir die Tür auf Je vais dans la salle du copieur et laisse la porte ouverte derrière moi
Ich bin teamfähig, ich bin flexibel J’ai l’esprit d’équipe, je suis flexible
Ich melde mich zum Dienst und lecke deine StiefelJe me fais voir dans le service et te lèche les bottes
Hundert Jahre Vertragslaufzeit Un CDD de 100 ans
Ich will immer auf Arbeit bleiben Je veux toujours rester au travail
Ich sage ja, ich meine nein Je dis oui, je pense non
Lass mich dein Sklave sein! Laisse-moi être ton esclave !
Hundert Jahre Vertragslaufzeit Un CDD de 100 ans
Ich will ein Teil dieser Firma seinJe veux faire partie de cette boîte
Nicht immer leicht, doch Strafe muss seinPas toujours facile, mais faut être une teigne
Lass mich dein Sklave sein!Laisse-moi être ton esclave !
Ich lass' den Kugelschreiber fall’n, da muss ich mich wohl bückenJe laisse tomber le stylo, va falloir que je me penche bien
Schnallst du mir mal bitte diesen Sattel auf den Rücken? Peux-tu me mettre cette selle sur le dos s’il te plaît ?
Wir reiten aus, hol die Peitsche raus! On chevauche ensemble, sors le fouet !
Ich räum' vorher nur noch ganz schnell meinen Schreibtisch auf Mais avant je range vite fait mon bureau
BusinessBusiness
Ich mache Business Je fais du business
Ich bin der Boss Je suis le boss
Im Unternehmen muss man sich auch untergebenEn entreprise on doit aussi se soumettre
Nach oben buckeln und nach unten tretenfaire du plat à ses supérieurs et descendre les collègues
Das Positive seh'n - der Job ist mein LebenVoir le côté positif – le boulot est toute ma vie
Nachher schön mit den Kollegen nochmal amtlich einen hebenEt après bien discuter avec les collègues de la version officielle
Auf dem Schild steht der Name, auf der Stirn steht der SchweißLe nom est marqué sur le badge, la sueur marquée sur le front
Doch niemand hat gesagt es wäre leichtMais personne a dit que ce serait facile
Hundert Jahre Vertragslaufzeit Un CDD de 100 ans
Ich will immer auf Arbeit bleibenJe veux toujours rester au travail
Ich sage ja, ich meine neinJe dis oui, je pense non
Lass mich dein Sklave sein!Laisse-moi être ton esclave !
Hundert Jahre VertragslaufzeitUn CDD de 100 ans
Ich will ein Teil dieser Firma seinJe veux faire partie de cette boîte
Nicht immer leicht, doch Strafe muss seinPas toujours facile, mais faut être une teigne
Nicht immer leicht, doch Strafe muss seinLaisse-moi être ton esclave !
Sperr mich ein, mach mich klein, ich sag' ja, meine neinEnferme-moi, rabaisse-moi, je dis oui, je pense non
Sperr mich ein, mach mich klein, ich sag' ja, meine neinSi seul, rien que nous deux, mais faut être une teigne
Nimm dir Zeit, du hast frei - ich mach' deine ArbeitPrends ton temps, tu es en pause - je fais ton boulot
Reiß die Kleider vom Leib, schau mich an! - Alles deinArrache tes fringues, regarde-moi ! tout à toi
Hundert Jahre Vertragslaufzeit Un CDD de 100 ans
Ich will immer auf Arbeit bleibenJe veux toujours rester au travail
Ich sage ja, ich meine neinJe dis oui, je pense non
Lass mich dein Sklave sein! Laisse-moi être ton esclave !
Hundert Jahre Vertragslaufzeit Un CDD de 100 ans
Ich will ein Teil dieser Firma seinJe veux faire partie de cette boîte
Nicht immer leicht, doch Strafe muss seinPas toujours facile, mais faut être une teigne
Lass mich dein Sklave sein!Laisse-moi être ton esclave !
Sperr mich ein, mach mich klein, ich sag' ja, meine neinEnferme-moi, rabaisse-moi, je dis oui, je pense non
Lass mich dein Sklave sein!Laisse-moi être ton esclave !
So allein, nur wir zwei, aber Strafe muss seinSi seul, rien que nous deux, mais il doit y avoir une teigne
Lass mich dein Sklave sein! Laisse-moi être ton esclave !
Nimm dir Zeit, du hast frei - ich mach' deine ArbeitPrends ton temps, tu es en pause - je fais ton boulot
Lass mich dein Sklave sein! Laisse-moi être ton esclave !
Reiß die Kleider vom Leib, schau mich an! - Alles dein Arrache tes fringues, regarde-moi ! tout à toi
Lass mich dein Sklave sein!Laisse-moi être ton esclave !

Lovesong, une ballade de Die Ärzte

Die Ärzte est un groupe de punk rock allemand originaire de Berlin et qui est très connu dans les pays germanophones. Extraite de l’album 13 de Die ärzte, Lovesong évoque les moments difficiles d’une séparation amoureuse.

Lovesong, une ballade de Die Ärzte
Offizielles Pressebild die ärzte 2012. Fotocredit: Nela König

Traduction

Texte en allemandTraduction en français
Ich weiss du wirst mich vermissenJe sais que je vais te manquer
Auch wenn du jetzt gehen musstMême si tu dois maintenant t’en aller
Keine Geigen mehr, wenn wir uns küssenIl n’y a plus de violons quand nous nous embrassons
Ich hab es einfach nicht gewusstJe ne l’ai simplement pas su
Ich hoff, meine Worte machen es nicht noch schlimmerJ’espère que mes mots n’aggraveront pas les choses
Vergiss nur einmal deinen StolzOublie ta fierté juste une fois
Ich weiss, du liebst mich noch immerJe sais que tu m’aimes encore
Soll es das gewesen sein (wie im Lovesong)Est-ce que c’est fini (comme dans une chanson d’amour)
Fällt uns denn keine Lösung ein (wie im Lovesong)Ne pouvons-nous pas trouver une solution (comme dans une chanson d’amour)
Die Möglichkeit ist viel zu klein (wie im Lovesong)Il n’y a pas d’autre possibilité (comme dans une chanson d’amour)
Doch ich liebe nur dich alleinMais je n’aime personne d’autre que toi
Vieles ist zur Gewohnheit verkommenBeaucoup de choses ont succombé à la routine
Doch das ist immer die GefahrMais c’est toujours le danger
Routine hat ihren Platz eingenommenLe train-train a pris ses aises
Bis es nicht mehr auszuhalten warJusqu’à ce que cela ne soit plus supportable
Ich hoff, meine Worte machen es nicht noch schlimmerJ’espère que mes mots n’aggraveront pas les choses
Vergiss nur einmal deinen StolzOublie juste une fois ta fierté
Ich weiss, du liebst mich noch immerJe sais que tu m’aimes encore
Soll es das gewesen sein (wie im Lovesong)Est-ce que c’est fini (comme dans une chanson d’amour)
Fällt uns denn keine Lösung ein (wie im Lovesong)Ne pouvons-nous pas trouver une solution (comme dans une chanson d’amour)
Die Möglichkeit ist viel zu klein (wie im Lovesong)Il n’y a pas d’autre possibilité (comme dans une chanson d’amour)
Doch ich liebe nur dich alleinMais je n’aime personne d’autre que toi
Love (x19)Love (x19)
Ich weiss, du wirst mich vermissenJe sais que je vais te manquer
Ich vermisse dich schon jetztTu me manques déjà
Ich vermiss auch die Geigen, vermiss dich zu küssenLes violons me manquent, t’embrasser aussi
Nichts auf dieser Welt was dich ersetztRien dans ce monde ne peut te remplacer
Ich hoff, meine Worte machen es nicht noch schlimmerJ’espère que mes mots n’aggraveront pas les choses
Vergiss nur einmal deinen StolzOublie juste une fois ta fierté
Ich weiss, du liebst mich noch immerJe sais que tu m’aimes encore
Soll es das gewesen sein (wie im Lovesong)Est-ce que c’est fini (comme dans une chanson d’amour)
Fällt uns denn keine Lösung ein (wie im Lovesong)Ne pouvons-nous pas trouver une solution (comme dans une chanson d’amour)
Die Möglichkeit ist viel zu klein (wie im Lovesong)Il n’y a pas d’autre possibilité (comme dans une chanson d’amour)
Doch ich liebe nur dich alleinMais je n’aime personne d’autre que toi
Soll es das gewesen sein (wie im Lovesong)Est-ce que c’est fini (comme dans une chanson d’amour)
Fällt uns denn keine Lösung ein (wie im Lovesong)Ne pouvons-nous pas trouver de solution (comme dans une chanson d’amour)
Die Möglichkeit ist viel zu klein (wie im Lovesong)Il n’y a pas d’autre possibilité (comme dans une chanson d’amour)
Doch ich liebe nur dich alleinMais je n’aime personne d’autre que toi
(wie im Lovesong)(comme dans une chanson d’amour)
(wie im Lovesong)(comme dans une chanson d’amour)
Doch ich liebe nur dich alleinMais je n’aime que toi

Randalieren für die Liebe de Swiss und die Andern

Le groupe Swiss und die Andern vient de Hambourg. En 2014 sort leur première chanson Schwarz Rot Braun et en 2015 leur premier album Große Freiheit. Le groupe se revendique de gauche et qualifie sa musique de „Zekkenrap“, un genre qui ne traite que de thèmes importants. Le style de musique du groupe se situe entre punrock et hiphop.

Randalieren für die Liebe de Swiss und die Andern

En 2018, l’album Randalieren für die Liebe est édité. Dans cet album, la chanson éponyme nous raconte qu’il faut nous battre contre notre mode de vie occidental et nous révolter pour recouvrer notre liberté. Le chanteur se bat, lui, jusque sa dernière goutte de sang. À travers cette chanson, particulièrement poignante, le message est de nous pousser à réfléchir mais surtout à passer à l’action car, comme le dit le chanteur, Frontmann Swiss : “On ne peut pas faire de la musique sans conséquence à notre époque !”

Version allemandeTraduction
Der Himmel ist so rot, wie wenn Blut fließtLe ciel est aussi rouge que le sang qui coule
Ich bin noch nicht tot, aber so gut wieJe ne suis pas encore mort, mais c’est tout comme
Es geht um die Wurst, wie bei GutfriedComme une saucisse industrielle de chez Gutfried
Missglückte Welt, das ist Kampfsport wie Bruce LeeLa ruine du monde, un art martial comme chez Bruce Lee
Ich seh' nur meinen Weg, wie mit ScheuklappenJe ne vois que mon chemin, comme avec des œillères
10 Jahre Mukke bis ich mal Erfolg hatte10 ans de galère musicale avant de rencontrer le succès
12 lange Jahre Tavor und Ritalin12 longues années de drogue avec Tavor et Ritalin
Wer will mir sagen, es wär' nicht verdientQui va me dire que ce n'est pas mérité
Die kleine deutsche Seele kriegt ein großes EgoLa petite âme allemande a un gros égo
Man trifft sich zur MontagsdemoOn se rencontre à la manifestation du lundi (1)
Und alle meine Freunde müssen Masken tragenEt tous mes amis doivent porter des masques
Denn die Bullen hassen die, die die Faschos jagenParce que les poulets détestent ceux qui chassent les fachos
Uns're Jugend verblödet auf der HantelbankNos jeunes s’abrutissent sur les bancs de musculation
Oder macht sich auf YouTube zum HampelmannOu deviennent des pantins sur YouTube
Mir ist kalt, im Sommer hab ich Mantel anJ'ai froid, en été je porte un manteau
Es ist noch nicht vorbei, es hat erst angefangenCe n’est pas encore fini, ça vient juste de commencer
Kein Vergeben, kein VergessenPas de pardon, pas d’oubli
Nicht mal Jesus kann uns rettenMême Jésus ne peut pas nous sauver
Ich sehe nicht schwarz, ich sehe blutrotJe ne vois pas tout en noir mais rouge sang
Dieses Leben ist wie verreckenCette vie, c’est comme crever
Frei geboren, gelebt in KettenNaître libre, vivre enchaîné
Missglückte Welt, wir sind schon totMonde en ruine, nous sommes déjà morts
Randalieren für die LiebeDes émeutes pour l’amour
Bis zum letzten AtemzugJusqu’au dernier souffle
Randalieren für die LiebeDes émeutes pour l’amour
Bis zum letzten Tropfen BlutJusqu’à la dernière goutte de sang
Wir alle leben gegen unser NaturellNous vivons tous contre notre nature
Leute reden immer nur von Macht und GeldLes gens ne parlent que de pouvoir et d’argent
Sie ackern wie die Bauern für ein TaschengeldIls travaillent comme des bêtes de somme pour de l’argent de poche
Platon, leben in 'ner SchattenweltPlaton, ils vivent dans le monde des ombres
Dauerhafter KriegszustandÉtat de guerre permanent
In meinem Kopf, das Nirvana ist mein LieblingslandDans ma tête, le Nirvana est mon pays préféré
Du bist nicht so wie wir, wenn du Speichel leckstTu n’es pas comme nous quand tu lèches les bottes
Du bist einer von uns, wenn du weißt, wie Scheiße schmecktTu es l’un des nôtres quand tu sais quel goût a la merde
Wozu das Vaterunser beten, wir wollen die Umstände tretenPourquoi réciter le Notre Père, nous voulons renverser
Die uns umgebence qui nous entoure
Und wenn wir schon bald vor die Hunde gehenEt bientôt, quand nous irons devant les chiens
Wollen wir wenigstens sagen, das war unser LebenNous voulons au moins dire, c’était notre vie
Viele von uns hatten nie eine FamilieBeaucoup d’entre nous n'ont jamais eu de famille
Was uns bleibt, Randalieren für die LiebeCe qu’il nous reste, c'est faire des émeutes pour l’amour
Schau in den Pit, du siehst pogende HerzenRegarde dans le Circle Pit, tu verras des cœurs qui pogotent
Missglückte Welt, geboren um zu sterbenMonde en ruine, naître pour mourir
Kein Vergeben, kein VergessenPas de pardon, pas d’oubli
Nicht mal Jesus kann uns rettenMême Jésus ne peut pas nous sauver
Ich sehe nicht schwarz, ich sehe blutrotJe ne vois pas tout en noir mais rouge sang
Dieses Leben ist wie verreckenCette vie, c’est comme crever
Frei geboren, gelebt in KettenNaître libre, vivre enchaîné
Missglückte Welt wir sind schon totMonde en ruine, nous sommes déjà morts
Randalieren für die LiebeDes émeutes pour l’amour
Bis zum letzten AtemzugJusqu’au dernier souffle
Randalieren für die LiebeDes émeutes pour l’amour
Bis zum letzten Tropfen BlutJusqu’à la dernière goutte de sang
Randalieren für die LiebeDes émeutes pour l’amour
Ja, für die LiebeOui, pour l’amour
Randalieren für die LiebeDes émeutes pour l’amour
Für die gottverdammte LiebePour le foutu amour
Randalieren für die LiebeDes émeutes pour l’amour
Ja, für die LiebeOui, pour l’amour
Randalieren für die LiebeDes émeutes pour l’amour
Für die LiebePour l’amour
Kein Vergeben, kein VergessenPas de pardon, pas d’oubli
Nicht mal Jesus kann uns rettenMême Jésus ne peut pas nous sauver
Ich sehe nicht schwarz, ich sehe blutrotJe ne vois pas tout en noir mais rouge sang
Dieses Leben ist wie verreckenCette vie, c’est comme crever
Frei geboren, gelebt in KettenNaître libre, vivre enchaîné
Missglückte Welt, wir sind schon totMonde en ruine, nous sommes déjà morts

(1) manifestation de l’extrême Droite Pediga du lundi

Traduction de Schwarz Rot Braun de Swiss und die Andern

La chanson critique la population allemande, en particulier la classe moyenne, avec ses envies étriquées, ses besoins matériels discutables, ses attitudes superficielles. Les paroles de « Schwarz Rot Braun », particulièrement acerbes, dénoncent des vies égoïstes et sans grand intérêt.

Traduction de Schwarz Rot Braun de Swiss und die Andern

Swiss und die Andern est un groupe de punk rock allemand aux membres originaires de Hambourg.

Dans ses textes, le groupe Swiss und die Andern dit que l’humanité est condamnée. La mort de notre civilisation est certaine, engendrée par les inégalités, la guerre, la pollution, le capitalisme. Ainsi, l’être humain est dépressif, pétri de sentiments d’insécurité, de complexes et de paranoïa. Pour que l’être humain se sente vivant, il est obligé de se faire souffrir.

Traduction de Schwarz Rot Braun de Swiss und die Andern

C’est en septembre 2014 que le groupe fait parler de lui pour la première fois, justement avec la chanson « Schwarz Rot Braun ».

La chanson critique la population allemande, en particulier la classe moyenne, avec ses envies étriquées, ses besoins matériels discutables, ses attitudes superficielles. Les paroles de « Schwarz Rot Braun », particulièrement acerbes, dénoncent des vies égoïstes et sans grand intérêt.

Version allemandeVersion française
Ich wohn' in Schwarz-Rot-Gold mit etwas braunJ’habite en noir-rouge-or teinté de brun
Wir lieben unser’n Dackel einmal mehr als uns’re FrauNous aimons plus notre teckel que notre femme
Wir kaufen deutsche Autos, denn nur den' kann man vertrau'nNous achetons des voitures allemandes, les seules dignes de confiance
was wollt'n ihr?Qu’est-ce que vous voulez ?
Was wollt ihr hier?Qu’est-ce que vous foutez ici ?
[2,3,4][2,3,4]
Der Mazda vom Nachbarn steht in meiner Einfahrt 2 cm,La Mazda du voisin empiète sur mon entrée de 2 cm,
wo komm' wir da hin?on va où là ?
Ich nehm' das auf, auf KameraJe vais le prendre en vidéo
weiß dieser Kommunist denn noch nicht wer ich bin?Ce communiste ne sait donc pas encore qui je suis ?
Ich lege 'ne Akte anJe porte plainte
Marschier vor Gericht, wo ich ihn verklagen werde!Direction le tribunal où je le poursuivrai
Keiner verarscht mich, meine Frau, mein' Dackel Personne ne se moque de moi, de ma femme, de mon teckel,
und schon garn nicht meine Gartenzwerge!et certainement pas de mes nains de jardin
Ich bin tolerant, meine Tochter darf mit Türken zur Schule gehenJe suis tolérant, Ma fille a le droit d’aller à l’école avec des Turcs
Multikulti - naja, doch ich hab ihr gesagt:Multiculturel - Eh ben j’ l'ai prévenue :
"ich will keinen Molluk in meiner Bude sehen!"« J’veux pas de ça chez moi »
Unser Dackel gewinnt Wettbewerbe!Notre teckel gagne des concours !
Das Siegergen werden meine Kinder irgendwann mal erbenMes enfants hériteront un jour de ces prix
Man darf nicht immer alles viel zu ernst nehmenIl ne faut pas toujours tout prendre au sérieux
Zum Fasching kommen wir mit Hitlerbärten!Au carnaval, nous y allons avec des moustaches hitlériennes !
Ich wohn' in Schwarz-Rot-Gold mit etwas braunJ’habite en noir-rouge-or teinté de brun
Wir lieben unser’n Dackel einmal mehr als uns’re FrauNous aimons plus notre teckel que notre femme
Wir kaufen deutsche Autos, denn nur den' kann man vertrau'nNous achetons des voitures allemandes, les seules dignes de confiance
was wollt'n ihr?Qu’est-ce que vous voulez ?
Was wollt ihr hier?Qu’est-ce que vous foutez ici ?
Wir zählen unser Geld und wir geben dir kein’ausNous comptons notre argent et ne t’en donnons pas
Wir sparen uns’re Knete lieber für ein deutsches HausNous préférons économiser notre fric pour une maison allemande
Dann zieh'n wir in den Krieg und zwar gleich am GartenzaunNous partons alors en guerre, contre la clôture du jardin
was wollt'n ihr?Qu’est-ce que vous voulez ?
Was wollt ihr hier?Qu’est-ce que vous foutez ici ?
Freitagabend, ich und meine Frau, wir geh’n nochmal rausVendredi soir, moi et ma femme, nous sortons encore
Geben unser’n Kindern 'nen kuss [Jawoll !]Faisons un bisou à nos enfants (Assurément)
Runterkomm'n vom BürostressPour faire redescendre le stress du bureau
Freunde treffen im Swingerclub [Ficken!]Rencontrer des amis au club échangiste (on baise)
Deutsche Banker, häufig Rentner (Ahh!)Des banquiers allemands, souvent des retraités (Ahh !)
Im Hintergrund läuft der Wendler,En arrière-plan, le Wendler court sur le tapis*
Andrea Berg, Helene FischerAndrea Berg, Helene Fischer**
Auf diese Frau'n masturbieren deutsche Männer!Sur ces femmes-là se masturbent les Allemands !
Geld ausgeben für 'nen neuen CamperDépenser de l'argent pour un nouveau camping-car
Urlaub an der Ostsee, man gönnt sich was!Vacances à la mer Baltique, on s’offre quelque chose
Was Mallorca? Was Ibiza?Quoi, Majorque ? Quoi, Ibiza ?
Echte Deutsche triffst du auf ‘m CampingplatzLes vrais Allemands, tu les rencontres au camping
Bei Freundschaft hört das Geld aufL’amitié s’arrête là où commence l’argent
ich verleih nichts!Je ne prête jamais rien !
"Schuldest mir noch 1,30 € !!!"« Tu me dois encore 1€30 !!!»
Freund aller Schwarzen,L’ami de tous les Noirs
Kein Pseudo,pas un pseudo ami,
ich gebe der Klofrau ‘nen Euroje donne un euro à la dame pipi
Ich wohn' in Schwarz-Rot-Gold mit etwas braunJ’habite en noir-rouge-or teinté de brun
Wir lieben unser’n Dackel einmal mehr als uns’re FrauNous aimons plus notre teckel que notre femme
Wir kaufen deutsche Autos, denn nur den' kann man vertrau'nNous achetons des voitures allemandes, les seules dignes de confiance
was wollt'n ihr?Qu’est-ce que vous voulez ?
Was wollt ihr hier?Qu’est-ce que vous foutez ici ?
Wir zählen unser Geld und wir geben dir kein’ausNous comptons notre argent et ne t’en donnons pas
Wir sparen uns’re Knete lieber für ein deutsches HausNous préférons économiser notre fric pour une maison allemande
Dann zieh'n wir in den Krieg und zwar gleich am GartenzaunNous partons alors en guerre, contre la clôture du jardin
was wollt'n ihr?Qu’est-ce que vous voulez ?
Was wollt ihr hier?Qu’est-ce que vous foutez ici ?
Ich wohn’ in Schwarz-Rot-Gold mit etwas braunJ’habite en noir-rouge-or teinté de brun
Wir bauen deutsche Autos, denn wir wissen wer sie kauftNous construisons des voitures allemandes, et nous savons qui les achète
Wir ziehen in den Krieg und verdienen daran auchNous partons en guerre et en tirons profit
was wollt'n ihr?Qu’est-ce que vous voulez ?
Was wollt ihr hier?Qu’est-ce que vous foutez ici ?
Wir zählen unser Geld und wir geben dir kein’ausNous comptons notre argent et ne t’en donnons pas
Wir sparen uns’re Knete lieber für ein deutsches HausNous préférons économiser notre fric pour une maison allemande
Dann zieh'n wir in den Krieg und zwar gleich am GartenzaunNous partons alors en guerre, contre la clôture du jardin
was wollt'n ihr?Qu’est-ce que vous voulez ?
Was wollt ihr hier?Qu’est-ce que vous foutez ici ?

*Jim Wendler est un célèbre adepte des salles de Fitness américain et à l’origine d’un programme de musculation
**Andrea Berg et Helene Fischer sont des chanteuse et actrice allemandes

Vidéo officielle :

Traduction de Antifaschist de Irie Révoltés

La chanson Antifaschist d’Irie Révoltés s’intéresse à nos sociétés fascisantes. Ainsi, le chanteur qui se présente comme antifasciste ne comprend pas que personne autour de lui ne se rende compte de ce qui se passe, voire que l’on puisse détourner le regard. Le chanteur parle de cette incompréhension, de cette sensation d’étranglement qu’il ressent face à ce monde inégal, raciste, qui détruit les vies, engendre la désolation autour de lui. Le narrateur se dresse et ne baissera pas les bras tant que les choses ne changeront pas. Et d’après lui, si une personne se lève et se révolte, les autres suivront. Dès lors, c’est le chef de la résistance.

Version allemandeVersion française
Ich wurde so geborenJe suis né ainsi
Ich werde so bleiben bis ich sterbJe le resterai jusqu’à ma mort
Ich wurde so geborenJe suis né ainsi
Antifaschist für immer, für immerAntifasciste pour toujours, pour toujours
Ich wurde so geborenJe suis né ainsi
Ich werde so bleiben bis ich sterbJe le resterai jusqu’à ma mort
Ich wurde so geborenJe suis né ainsi
Radical, Radical, Radi-radicalRadical, Radical, Radi-radical
Ich sehe Nazipropaganda, sie schwirrt überall im Netz.Je vois de la propagande nazie, elle bruisse partout sur le net.
Sie fühlt sich wohl im Bundestag im neuen Einreisegesetz,Elle se sent bien dans le parlement, dans la nouvelle loi sur l’immigration,
am Stammtisch wo man über die scheinbare Ausländerflut hetzt,à la table des habitués, là où on se plaint du flot d'étrangers,
fühlt sie sich zu Hause, in den Köpfen sitzt sie fest.elle se sent chez elle, bien ancrée dans les têtes.
Ohne Verstand, mit Waffen und die Zähne voll gewetzt,Sans réflexion, avec des armes et des dents bien affûtées,
werden unzählige Menschen bis zu ihrem Tod gehetzt.d'innombrables personnes sont traquées jusqu’à la mort.
Es wird auf Rasse, Führer und das Vaterland gesetzt.Seuls comptent la race, le Führer et la Patrie.
Zu viele Menschenleben hat diese Ideologie zerfetzt!Cette idéologie a broyé trop de vies humaines !
Ich frag mich, warum so viele Leute weg schaun.Je me demande, pourquoi tant de gens détournent le regard.
Ist es Angst, Akzeptanz oder Ignoranz?Est-ce la peur, l’acceptation ou l’ignorance ?
Ich wag es, denn je mehr Leute sich traun'Moi j’ose car plus les gens osent
Sich querzustellen desto stärker ist der Widerstand.s'interposer, plus forte est la résistance.
Ich frag mich, warum so viele Leute weg schaun.Je me demande, pourquoi tant de gens détournent le regard.
Ist es Angst, Akzeptanz oder Ignoranz?Est-ce la peur, l’acceptation ou l’ignorance ?
Ich wag es, denn je mehr Leute sich traun'Moi j’ose car plus les gens osent
Sich querzustellen desto stärker ist der Widerstand.s'interposer, plus forte est la résistance.
Ich wurde so geborenJe suis né comme ça
Ich werde so bleiben bis ich sterbJe le resterai jusqu’à ma mort
Ich wurde so geborenJe suis né ainsi
Antifaschist für immer, für immerAntifasciste pour toujours, pour toujours
Ich wurde so geborenJe suis né ainsi
Ich werde so bleiben bis ich sterbJe le resterai jusqu’à ma mort
Ich wurde so geborenJe suis né ainsi
Radical, Radical, Radi-radicalRadical, Radical, Radi-radical
In die Mitte der Gesellschaft wollen sie ihren Müll verbreiten.Ils veulent répandre leurs immondices au cœur de la société.
Mit « Thor Steinar » gehn sie weg vom Glatze-Bomberjacken-Style.Ils abandonnent le blouson aviateur-crâne rasé pour le style « Thor Steinar »
An Schulhöfen CD's verteilen, in Stadien SchlägereienDistribuer des CD’s dans les cours d’écoles, se battre dans les stades
Liedermacher, Rechtsrock für jeden was dabei.Auteurs-compositeurs, du rock de droite pour tout le monde.
Dumpfe rechte Sprüche finden sich in vielen Parteien wieder.Des slogans de droite débiles se retrouvent dans de nombreux partis.
Es brennen Häuser und Idioten schreien « Sieg Heil ».Des maisons brûlent et des crétins crient « Sieg Heil ».
Manche sind schockiert doch wenige Leute greifen ein.Certains sont choqués mais peu de gens interviennent.
Ich werde nicht ruhen, ich will den Globus nazifrei.Je ne me reposerai pas, je veux le monde sans nazis.
Ich frag mich, warum so viele Leute weg schaun.Je me demande, pourquoi tant de gens détournent le regard.
Ist es Angst, Akzeptanz oder Ignoranz?Est-ce la peur, l’acceptation ou l’ignorance ?
Ich wag es, denn je mehr Leute sich traun'Moi j’ose car plus les gens osent
Sich querzustellen desto stärker ist der Widerstands'interposer, plus forte est la résistance.
Ich frag mich, warum so viele Leute weg schaunJe me demande, pourquoi tant de gens détournent le regard.
Ist es Angst, Akzeptanz oder Ignoranz?Est-ce la peur, l’acceptation ou l’ignorance ?
Ich wag es, denn je mehr Leute sich traun'Moi j’ose car plus les gens osent
Sich querzustellen desto stärker ist der Widerstand.s'interposer, plus forte est la résistance.
Ich wurde so geborenJe suis né comme ça
Ich werde so bleiben bis ich sterbJe le resterai jusqu’à ma mort
Ich wurde so geborenJe suis né ainsi
Antifaschist für immer, für immerAntifasciste pour toujours, pour toujours
Ich wurde so geborenJe suis né ainsi
Ich werde so bleiben bis ich sterbJe le resterai jusqu’à ma mort
Ich wurde so geborenJe suis né ainsi
Radical, Radical, Radi-radicalRadical, Radical, Radi-radical
Le fascisme est dangereuxLe fascisme est dangereux
chaque jour y’a des gens qui se font tuer.chaque jour y’a des gens qui se font tuer.
Le fascisme est vicieuxLe fascisme est vicieux
imprégné dans trop de cerveaux abîmés.imprégné dans trop de cerveaux abîmés.
Le fascisme est dangereuxLe fascisme est dangereux
chaque jour y’a des gens qui se font tuer.chaque jour y’a des gens qui se font tuer.
Le fascisme est vicieuxLe fascisme est vicieux
imprégné dans trop de cerveaux abîmés.imprégné dans trop de cerveaux abîmés.
Quant au racisme et la xénophobieQuant au racisme et la xénophobie
ma tolérance s'arrête ici !ma tolérance s'arrête ici !
Pas d'compréhension pour ces imbéciles !Pas d'compréhension pour ces imbéciles !
Je n'attends plus, je passe à l'offensive.Je n'attends plus, je passe à l'offensive.
Mon attaque est puissante et dynamique.Mon attaque est puissante et dynamique.
Je m’défends, s'il le faut avec des front-kicks.Je m’défends, s'il le faut avec des front-kicks.
C'est ma façon, oui, de courage civiqueC'est ma façon, oui, de courage civique
j'reste radical, je reste antifasciste !j'reste radical, je reste antifasciste !
Ich wurde so geborenJe suis né comme ça
Ich werde so bleiben bis ich sterbJe le resterai jusqu’à ma mort
Ich wurde so geborenJe suis né ainsi
Antifaschist für immer, für immerAntifasciste pour toujours, pour toujours
Ich wurde so geborenJe suis né ainsi
Ich werde so bleiben bis ich sterbJe le resterai jusqu’à ma mort
Ich wurde so geborenJe suis né ainsi
Radical, Radical, Radi-radicalRadical, Radical, Radi-radical
Ich wurde so geborenJe suis né comme ça
Ich werde so bleiben bis ich sterbJe le resterai jusqu’à ma mort
Ich wurde so geborenJe suis né ainsi
Antifaschist für immer, für immerAntifasciste pour toujours, pour toujours
Ich wurde so geborenJe suis né ainsi
Ich werde so bleiben bis ich sterbJe le resterai jusqu’à ma mort
Ich wurde so geborenJe suis né ainsi
Radical, Radical, Radi-radicalRadical, Radical, Radi-radical

Traduction de Das schwarze Schaf de Swiss und die Andern

Swiss und die Andern propose une musique hétéroclite faite de rock, de rap et de punk-rock. En ce qui concerne les paroles, beaucoup des textes sont engagés, parlent de politique. En effet, le groupe semble en forte opposition au système établi, comme le montre leur titre Das schwarze Scharf. Même si elle peut s’avérer un peu facile, la chanson se moque de ceux qui préfèrent obéir aux ordres (c’est plus facile) que de réfléchir par eux-mêmes et qui suivent donc les gens qui pensent pour les autres. En outre, le refrain « sauvons le mouton noir » peut être interprété comme un cri d’urgence, au-delà de sa simple présence pour contrebalancer, l’existence du mouton noir est aujourd’hui en danger, la contestation est attaquée, nous devons la protéger. Pour terminer cette petite introduction, lorsque la chanson évoque les jeux vidéo, on peut imaginer que c’est pour signifier que le but du jeu, pour les moutons noirs, est d’éliminer le boss.

Version allemandeVersion française
You fuck me, I fuck you back manSi tu me baises, je te baiserai en retour, mec
I fuck you back man, yeahMec, je te baise en retour, ouais
You fuck me, I fuck you back man, jaSi tu me baises, mec, je te baiserai en retour, oui
Back man, jaEn retour, mec, oui
Wer hat keine Angst vor'm deutschen Schäferhund?Qui n’a pas peur du berger allemand ?
Das schwarze Schaf, das schwarze Schaf!Le mouton noir, le mouton noir !
Wer wünscht dem Schäfer Hämorrhoiden und auch Leberschwund ?Qui souhaite au berger des hémorroïdes et une cirrhose du foie ?
Das schwarze Schaf, das schwarze Schaf!Le mouton noir, le mouton noir !
Als wär das hier 'n VideospielComme si c’était un jeu vidéo
Macht es all die Sachen, die man nicht darfIl fait tout ce qu'on n'a pas le droit de faire
Leider gibt es viel zu wenige von ihmMalheureusement, des comme lui, il y en a trop peu
All die anderen Schafe sind voll brav, yeahTous les autres moutons sont bien sages, ouais
Während sie Befehle empfang', von diesem kleinen MannPendant qu’ils obéissent aux ordres du petit homme,
Überlegt das schwarze Schaf, wie's ihm ein' reinwürgen kannle mouton noir réfléchit à la manière de le défier
Weil es sich widersetzt, wird es voll oft verpetztParce qu’il résiste, il est souvent balancé
Es lebt sein Leben wie ein VideospielIl vit sa vie comme un jeu vidéo
Lala lalalalalaLala lalalalala
Rettet das schwarze Schaf, wir singenSauvez le mouton noir, chantons-nous
Lala lalalalalaLala lalalalala
So rettet doch das schwarze SchafSauvez donc le mouton noir
LalalalalaLala lalalalala
Als wär das hier 'n VideospielComme si c’était un jeu vidéo
Es lebt sein Leben wie ein VideospielIl vit sa vie comme un jeu vidéo
Was die Andern sagen, ist ihm egalIl se fout de ce que disent les autres
Viele Schafe glauben gern mal, was der Schäfer sagtBeaucoup de moutons croient bien volontiers ce que dit le berger
Sie woll'n Befehle hören, jeden Tag, jedes JahrIls veulent obéir aux ordres ; jour après jour, année après année
Er kommt die Wolle holen, egal, was mit den Schafen istIl vient chercher la laine, peu importe ce qu’il arrive aux moutons
Das schwarze Schaf hat das verstanden und macht da nicht mitLe mouton noir l’a compris et ne se soumet pas
Als wär das hier 'n VideospielComme si c’était un jeu vidéo
Macht es nie die Dinge, die man ihm sagt, yeahIl ne fait jamais ce qu'on lui dit de faire, ouais
Leider gibt es viel zu wenige von ihmMalheureusement, des comme lui, il y en a trop peu
All die anderen Schafe sind voll bravTous les autres moutons sont bien sages
Wir singenNous chantons
Lala lalalalalaLala lalalalala
Rettet das schwarze SchafSauvez le mouton noir
Wir singenNous chantons
Lala lalalalalaLala lalalalala
So rettet doch das schwarze SchafSauvez donc le mouton noir
Rettet das, rettet das, rettet, rettet das, rettet das, rettetSauvez-le, sauvez-le, sauvez, sauvez-le, sauvez-le, sauvez
Rettet das, rettet das, rettet, rettet das schwarze SchafSauvez-le, sauve-le, sauvez, sauvez le mouton noir
Lala lalalalalaLala lalalalala
Rettet das schwarze SchafSauvez le mouton noir
Wir singenNous chantons
Lala lalalalalaLala lalalalala
So rettet doch das schwarze SchafSauvez donc le mouton noir !
LalalalalaLala lalalalala
Ist doch alles nur 'n VideospielTout ça n’est qu’un jeu vidéo

Écouter la chanson :

Traduction de Die Laune der Natur du groupe mythique allemand Die Toten Hosen

Die Toten Hosen, extrêmement connu en Allemagne, est entouré d’un très grand groupe de fans. En 2017, il sort une nouvelle chanson, Die Laune der Natur, titre que l’on peut traduire par : Le caprice de la nature.

Les paroles de cette chanson s’avèrent un peu obscures. En effet, il est difficile de déterminer ce qu’elles veulent dire réellement tant elles peuvent cacher des doubles sens. Cela peut être vu comme l’Homme qui martyrise l’environnement et devient une sorte de « caprice » dans l’organisation naturelle du monde. Ou on peut comprendre que le caprice de la nature, du point de vue de l’homme, ce sont les catastrophes naturelles, qui par leur puissance, ravagent tout.

Texte en allemandTraduction
Als wir gebor'n sind, wurd' die Erde heißQuand nous sommes nés, la Terre s’est réchauffée
Lassen Gletscher schmelzen für 'ne Kugel EisLaissons les glaciers fondre pour une boule de glace
Schicken die Tsunamis auf EntdeckungstourEnvoyons les tsunamis découvrir le monde
Und ihr fragt „Wie machen die das nur?”Et vous demandez « Mais comment font-ils ? »
Wenn wir traurig sind, beginnt die RegenzeitQuand nous sommes tristes, commence la saison des pluies
Vergießen Tränen und das Wasser steht euch bis zum HalsLes larmes coulent et l’eau vous arrive jusqu’au cou
Wenn Gott so mächtig ist, was sind wir dann nur?Si Dieu est tellement puissant, que sommes-nous donc ?
Ja genau, 'ne Laune der NaturOui, tout à fait : un caprice de la nature
Sind 'ne Laune der NaturNous sommes un caprice de la nature
Überall nur uns're SpurenPartout nous laissons nos traces
Ja wir sind, wir sind 'ne Laune der NaturOui, c’est ce que nous sommes, un caprice de la nature
Dass ihr in Frieden lebt, war nicht so abgemachtQue vous viviez en paix, c’était pas prévu comme ça
Wir reißen Bäume aus und klettern über StacheldrahtNous abattons les arbres et passons au-dessus des barbelés
Sind wir in der Stadt, bekommst du eine SturmfrisurNous sommes en ville, tu récoltes une coiffure en pétard
Verdammt, wie machen die das nur?Bordel, comment diable font-ils ça ?
Wir schrei'n das Feuer an, bis es am Himmel scheintNous attisons le feu jusqu’à ce qu’il brille dans le ciel
Machen wir die Augen zu, lebt ihr in DunkelheitQuand nous fermons les yeux, vous vivez dans les ténèbres
Ohne uns wär' die Party schnell vorbeiSans nous, la fête serait vite terminée
Sind 'ne Laune der NaturNous sommes un caprice de la nature
Überall nur uns're SpurenPartout nous laissons nos traces
Ja wir sind, wir sind 'ne Laune der NaturOui, nous sommes un caprice de la nature
'Ne Laune der NaturUn caprice de la nature
Dreh'n am Zeiger deiner UhrNous tournons les aiguilles de ta montre
Ein Fußabdruck von uns hält für die EwigkeitL’empreinte de nos pas reste pour l’éternité
Wir reißen Wände ein, jetzt ist die GelegenheitNous abattons les murs, c’est l’occasion rêvée
Der Tanz geht los, macht euch dafür bereitLa danse commence, préparez-vous
Wir sind die neue HochkulturNous sommes la nouvelle culture suprême
Sind 'ne Laune der NaturNous sommes un caprice de la nature
Überall nur uns're SpurenPartout nous laissons nos traces
Ja wir sind, wir sind 'ne Laune der NaturOui nous sommes un caprice de la nature
'Ne Laune der NaturUn caprice de la nature
Sind 'ne Laune der NaturNous sommes un caprice de la nature
Sind 'ne Laune der NaturNous sommes un caprice de la nature

Vidéo officielle :