Un monde bien sombre avec Isolation Berlin

Le groupe allemand Isolation Berlin cherche à trancher avec l’hédonisme à travers des chansons portant sur la dépression, l’isolement et le chagrin.

Isolation Berlin est un groupe de rock allemand créé, comme le suggère sans fard son nom, à Berlin en 2012. Il compte quatre membres et sort du lot grâce à ses chansons extrêmes et inattendues.

Pour de nombreux jeunes Allemands, Isolation Berlin offre un contrepoint à l’hédonisme – doctrine philosophique selon laquelle la recherche des plaisirs constitue le but de l’existence humaine. Lorsque Tobias Bamborschke, chanteur et guitariste, commence à écrire ses chansons, de son propre aveu, il n’y a pas encore ce côté « dépressif » si marqué. Le quatuor aborde des thèmes sombres comme l’isolement, la désolation, le chagrin et la désespérance. Des thèmes pour ainsi dire tabous dans la société mais très repris en musique. À travers des textes extrêmes, le groupe surprend mais touche finalement son public, des personnes trouvant là des paroles faisant écho à leurs émotions.

Un monde bien sombre avec Isolation Berlin

Ce qui a mené Tobias à commencer à écrire des chansons remonte à un certain moment de sa vie, quand il était plongé dans une grave dépression. Ne trouvant aucune musique pouvant mettre les mots sur ce qu’il ressentait, il décida de les décrire lui-même. Puis au fur et à mesure, il tente de décrire d’autres choses, rendant du même coup certains textes moins personnels que d’autres ; d’une phrase entendue dans la vie de tous les jours, il en fait une chanson.

La plupart de leurs chansons portent principalement sur des thèmes sombres, comme « Vergifte dich » ou encore « Fahr weg ». Cependant, le groupe est capable de sortir des musiques positives, comme « Annabelle », parlant d’un amour sincère, sans aucune ombre au tableau. Mais il s’agit là d’une pause de courte durée vu les thèmes abordés dans les albums récents, « Vergifte dich » (2018).

D’à peine une vingtaine d’années, ils signent leur premier contrat de disque chez Staatsakt, maison avec laquelle ils sont encore aujourd’hui. En 2015, ils sortent la chanson « Annabelle » et à peine un an plus tard, sont disponibles à la vente leurs deux premiers albums « Berliner Schule/Protopop » et « Und aus den Wolken tropft die Zeit ». Recevant de très bonnes critiques, le deuxième album se retrouve en huitième place des meilleurs albums allemands de l’année du Musikexpress. Leur troisième album, « Vergifte dich » reste pendant une semaine à la trentième place du classement.

Un monde bien sombre avec Isolation Berlin

Isolation Berlin le dit, ils sont peu sensibles à l’accueil qui est fait à leur musique. Ils font ce qu’ils veulent, sans se préoccuper de l’avis général et pour les membres du groupe, ceux qui n’aiment pas, bah, rien ne les retient.

Après quatre ans d’absence, Isolation Berlin revient avec un nouvel album, « Geheimnis », sorti en 2021. Un album toujours plus sombre qui fut nommé disque du mois au Musikexpress.

Un monde bien sombre avec Isolation Berlin
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Indiquez le résultat pour valider votre commentaire 8 + 1 =